Vous êtes ici : AccueilPastorale

Récollection à Solesmes  Version imprimable

le 10/03/2018

Récollection à Solesmes


C’est avec joie que Samedi 10 Mars à 13 h 00 se sont retrouvés au "Chantier" celles et ceux qui se sont inscrits pour participer à cette Récollection annuelle qui est une retraite spirituelle, qui a pour but de nous associer à la prière de nos frères moines, de recevoir un enseignement d’approfondissement de notre foi catholique, de témoigner notre fidèle amitié au cher frère Jean-Henri Meunier et à ses confrères moines, de vivre ce week-end dans la fraternité de la grande famille du "Chantier" que nous formons. Nous avons eu le cher frère Jean à différentes reprises au téléphone durant notre séjour mais il n’a pas pu nous rejoindre parce qu’il a actuellement un souci de santé d’une éruption de lymphe sur une jambe et il est à l’infirmerie du monastère et nous prions pour son rétablissement. Nous ne sommes que 8, certains ayant été empêchés de venir du fait de problèmes de santé. 

Nous partons comme prévu à 13 h 30, cette année avec le minibus de 9 places du "Chantier" qui convient à notre nombre au lieu de l’autocar habituel de 24 places dont nous avons annulé la réservation pour raison d’économie. Le trafic est fluide, le temps est clair. Nous arrivons à l’abbaye à 16 h 30 et le Père Vianney-Marie Arnould nous accueille et nous remet les clés des petites maisons où nous sommes logés dans le village tout près de l’abbaye et de celle de la marbrerie située au bord de la Sarthe où nous prendrons nos repas. Nous participons à l’office des Vêpres à 17 h 00. À 17 h 30 Mr Eric Bacon, patron du Restaurant « Chez Tante Alice » de Sablé nous livre comme les années passées à la marbrerie les plats principaux de notre diner du Samedi soir et de notre déjeuner du Dimanche. Chacun collabore comme en famille. Jacques Hébert fait réchauffer le potage de légumes, prépare le four électrique prêté par Mr Éric Bacon pour réchauffer le Parmentier de canard, les dames (Delphine Alomapey, Adelaïde Assogba, Marie Thérèse Béchu, Monique Sourd, Hortensia Tourbillon, Irène Vancayzeele) collaborent à la cuisine et mettent le couvert. À 19 h 00 après la prière du bénédicité nous prenons notre diner afin de participer à 20 h 30 à l’office des Complies. 

Après cet office le Père Louis Soltner, moine et curé de la paroisse de Solesmes, nous accueille dans le presbytère et nous fait un très bel exposé sur l’enseignement que le Seigneur a donné sur ce qu’est le VRAI BONHEUR, qu’est-ce qu’être heureux, comment y parvenir et qu’a rappelé récemment le pape François. Dieu est Amour, en créant l'Homme il veut rendre ses créatures heureuses et nous devons avoir ce même désir de rendre les autres heureux, se donner des raisons de sourire, assurer des distractions aux jeunes, les faire rire, car même si notre corps vieillit l’âme ne vieillit pas. Celui qui demeure dans l’amour demeure en Dieu et Dieu en lui. Dieu en créant l’homme a voulu qu’il participe à son bonheur. La source du vrai bonheur c’est tourner notre cœur vers Dieu et lui ressembler et aussi tourner notre cœur vers les autres, être généreux, plein de compassion, pardonner les offenses, rendre les autres heureux et y trouver la joie et nous détourner du démon qui par le Mal cherche à créer l’égoïsme, la haine, l’angoisse, l’hostilité, la méfiance. 

Le père Soltner nous rappelle les Béatitudes enseignées par Notre Seigneur (Cf St Matthieu Ch 5 Versets 1 à 11) HEUREUX ceux qui ont une âme de pauvre… heureux les doux… heureux les affligés… heureux les affamés et assoiffés de justice… heureux les miséricordieux… heureux les cœurs purs… heureux les artisans de paix… heureux les persécutés pour la justice… car le Royaume des Cieux est à eux, soyez dans la joie et l’allégresse car votre récompense sera grande dans les cieux. En mettant en œuvre nos dons en rendant nos frères et sœurs heureux nous partageons ce bonheur avec eux. Nous remercions le Père Soltner de nous avoir rappelé ces belles choses fondamentales de l’Enseignement de Notre Seigneur sur le VRAI BONHEUR. 

Dimanche matin le ciel est bleu pur, le soleil se lève, nous nous retrouvons à 7 h 30 à la marbrerie pour prendre le petit déjeuner après le bénédicité. Puis à 9 h 00 nous sommes réunis dans le grand parloir près de l’accueil de l’abbaye et le père de Reynald nous lit les textes de la Messe de ce 4ème Dimanche de Carême qui enseignent que la FOI et le BAPTEME nous unissent à Jésus le Christ qui est LUMIERE du monde et nous les commente pour bien nous préparer à en recevoir toute la richesse. 

La 1ère lecture du livre de Samuel nous rappelle que le Seigneur regarde le cœur et non les apparences. Le Psaume 22 nous rappelle que notre Berger c’est le Seigneur. L’Épitre de St Paul aux Ephésiens (Ch 5 versets 8 à 14) nous dit de vivre comme des fils de la Lumière puisque dans le Seigneur nous sommes devenus lumineux. 

Le passage de l’Évangile selon St Jean relate la guérison par Jésus de l’aveugle-né et nous rappelle que Jésus, fils de Dieu, est venu apporter la Lumière au monde et que nous-mêmes, baptisés, sommes illuminés par lui qui est à côtés de nous dans le monde et que le chrétien doit être conforme à ce que Jésus a dit et a fait. La foi fait comprendre le sens de la vie et nous devons demander au Seigneur d’augmenter en nous la foi qui nous fait comprendre le sens de la vie. Jésus est venu nous dire ce qui est le Bien et ce qui est le Mal et en revenant constamment à Jésus nous le suivons, Lui qui est venu sauver les hommes. Bénissons Dieu par la foi. 

À 10 h 00 nous sommes dans l’église abbatiale pour la messe et chantons et prions avec les moines et l’assemblée des fidèles. Le Père Jean-Philippe Lemaire fait une très belle homélie. En guérissant l’aveugle-né Jésus ouvre les yeux de cet homme qui voit son visage mais lui ouvre aussi l’intelligence et le cœur et qui déclare qu’il croit que celui qui lui parle est le Seigneur. Il reçoit ces deux regards, celui des yeux et celui de la lumière de la foi par laquelle il entre dans la réalité divine cachée. Le Père nous rappelle que, lors de la vigile pascale, l’allumage de la lumière du Cierge Pascal nous rappelle que le Christ est Lumière du monde. Nous sommes invités à rendre grâce au Christ pour ce don de la Foi. L’Église nous fait revivre chaque jour par la prière quelque chose de ce mystère. Lors de la prière des Laudes le matin, la journée chrétienne s’ouvre par l’émerveillement et la louange et commence dans la joie qui ne finit pas, qui illumine le cœur en chantant le Christ et nous lui rendons grâce pour ce don de la Foi. 

Après la messe nous avons le temps de passer un moment dans la boutique près de l’accueil où nous pouvons acheter des livres de spiritualité, des objets religieux et des produits fabriqués par des monastères, l’abbaye de Solesmes fabriquant des pains d’épices, ce qui procure une petite contribution aux ressources du monastère. 

Puis nous nous retrouvons à la marbrerie où nous prenons un petit apéritif convivial de vin blanc de bourgogne avant le bénédicité et le déjeuner. Après le déjeuner nous faisons la vaisselle, puis donnons un petit coup de balai dans la cuisine et la grande salle de la marbrerie pour laisser les locaux propres comme nous les avons trouvés en arrivant. Nous rendons les clés des petites maisons et de la marbrerie au père Vianney-Marie Arnould et nous le remercions pour son gentil accueil. Une fois remis nos petits sacs de voyage dans le mini bus nous partons à 15 h 45 après une petite prière. Le trafic sur l’autoroute entre Sablé et Paris est fluide et nous avons au cours du trajet trois fois une petite averse due au passage d’un nuage et une très belle vision d’un magnifique arc en ciel.

Nous arrivons au "Chantier" à 19 h 00 comme prévu et nous nous rendons à la chapelle pour remercier par une prière le Seigneur et la Sainte Vierge. 

Je redis un grand merci à tous les participants pour leur gentille participation et pour les services accomplis par chacun dans un bel esprit de famille durant le séjour et nous nous disons à l’année prochaine. Nous serons heureux que des enfants et des jeunes du "Chantier" se joignent avec leurs parents à cette récollection et découvrent la joie de venir prier avec les chers moines et de recevoir ce bel enseignement de la Foi qui nous est donné. 

Paul Roussel

Voir toutes les photos