Vous êtes ici : AccueilArtistiqueOrchestre Symphonique

A choeur et à crin (d'archet !)  Version imprimable

le 28/05/2017

A choeur et à crin (d'archet !)


L'orchestre du "Chantier" est centenaire.

II est même probablement plus que centenaire. la direction en a été reprise depuis six ans par un jeune et talentueux chef, Nicolas Janssens.

De formation musicale très complète (prix de violon, diplôme de direction, agrégation de musique, professeur certifié), Nicolas est également très jeune, ce qui est dans l'air du temps. Sa jeunesse et ses compétences entraînent l'orchestre vers le haut : quantitativement, en attirant de plus en plus de musiciens jeunes et compétents (actuellement l'effectif complet de l'orchestre est de plus de trente exécutants) et qualitativement, par son exigence technique  au cours des répétitions.
 
Le chœur de saint Éloi que j'ai le plaisir de diriger depuis sa création est très jeune.

Il a été constitué à la demande de Jean Courtès, le curé actuel de la paroisse, dès son arrivée il y a neuf ans. Depuis il produit deux concerts annuels en moyenne, avec un ensemble de chambre (quelques instrumentistes) ou avec l'orchestre symphonique du "Chantier". En 2015 nous avons déjà donné ensemble des extraits du Stabat Mater de Dvorak et le psaume 42 de Mendelssohn "Wie der Hirsch schreit". Le chœur comprend environ 30 chanteurs issus de la communauté paroissiale ou recrutés à l'extérieur pour un meilleur niveau d'ensemble. Notre objectif reste de monter des œuvres religieuses exigeantes, capables d'émouvoir le public et de procurer du plaisir aux chanteurs.


Fin avril 2017  nous avons donc produit un concert commun, composé, pour l'orchestre, de la huitième Symphonie de L. v. Beethoven, pour le chœur de deux pièces a cappella  (Schubert et Liszt) et en commun la Messe en Lab de Franz Schubert.

Le choix de cette messe était osé.
En effet, lors de sa création, plusieurs critiques ont souligné le caractère complexe voire "injouable" de cette œuvre romantique très novatrice. Nous nous attaquions donc à un gros morceau ! Néanmoins, tranquillement, le travail a payé et l'œuvre s'est mise en place, particulièrement dans cette fugue de 10 minutes sur le thème "cum sancto spiritu"   apothéose du "Gloria", dans laquelle les voix virevoltent comme un feu d'artifice sonore.


Cette collaboration fut donc fructueuse malgré les nombreuses difficultés de mise en place (recrutement, travail, adaptation des plannings, choix des solistes). Il est impressionnant de voir le résultat que peuvent obtenir toutes ces bonnes volontés bénévoles, amatrices, dans la réalisation d'un objectif commun passionnant.


L'orchestre travaille actuellement une session de musique de chambre (c'est-à-dire des œuvres travaillées par petits groupes, et non en orchestre total) pour être donné fin juin prochain.


Le chœur se concentre sur la messe d'adieu au père Jean Courtés du 18 juin qui quitte la paroisse cet été et reprendra ses activités au mois de septembre.


Il est possible d'écouter des extraits abondants des concerts du chœur et de l'orchestre en consultant sur youtube les chaînes "Chœur saint Éloi" ou "Orchestre du Chantier".
N'hésitez pas à consulter, à "liker" (comme on dit maintenant !) ou à faire tel ou tel commentaire !


Christian Hervé