Vous êtes ici : AccueilLe Blog

Christian VERRONET  Version imprimable

par Nos peines, le 16/02/2018

Christian VERRONET


Catherine (Gilliocq-Verronet) et Philippe Verronet ont eu le chagrin de nous faire part du décès de leur Papa Christian Verronet le jeudi 1er février 2018.

Difficile pour lui d'éviter la case "Chantier" puisque, dès 1960, son épouse Nicole et ses beaux-frères, Claude Gosset, Bernard et Roger Saint-Léger, veillèrent à ce que ce nouveau venu dans leur famille ne déroge pas, dès son arrivée, à leurs bonnes habitudes en lui présentant tous leurs bons copains du 199 de la rue de Bercy.

Ainsi que tous les gamins ayant l'âge requis, Philippe fit ses grands débuts dans une équipe "pupilles" et c'est vraiment à partir de ce moment que pour Christian et Nicole leur quotidien devint étroitement lié à celui du "Chantier".

Leur commerce fermé le dimanche après-midi, il partait alors avec Nicole sur tous les terrains de Paris et de banlieue, accompagner, encadrer, supporter, seconder le dirigeant attitré et même à l'occasion, arbitrer l'équipe de son fiston.

Après une après-midi bien remplie au grand air, crotté, frigorifié, nez et doigts gelés, ultime récompense : la 3ème mi-temps au bar des Aînés pour passer un peu de bon temps entre amis.

De la fin des années 70 jusque vers l'année 1986, par son assiduité, sa gentillesse, son dévouement ainsi que sa profession, il devint "fournisseur officiel des boissons du bar des Jeunes et des Aînés", tout en aidant au bon fonctionnement de ce lieu convivial de retrouvailles du dimanche ou des traditionnels repas d'Aînés.

Comme toutes les sœurs de garçons fréquentant "Le Chantier", Catherine participa également et comme dans beaucoup de famille, la majorité des discussions familiales tournaient toujours autour de la vie et des activités du "Chantier".

Nous avons tous connu au "Chantier" et ce à quelque période que ce soit de nombreuses personnes assumant cette tache noble et bénévole d'encadrer, d'écouter, d'accompagner, de réprimander à juste titre, d'expliquer, d'épauler, de se dévouer auprès de jeunes que les parents laissaient en toute confiance au "Chantier".

Ces éducateurs autodidactes ont contribué à faire de nous les hommes que nous sommes aujourd'hui. Christian Verronet en était un !

Nous nous rassemblons tous autour des proches dans la peine et le chagrin, pour les entourer de toute notre affection, nos pensées et nos prières.


               
       
       
       

Le Blog