Vous êtes ici : AccueilLe Blog

Robert Bourbal  Version imprimable

par Nos peines, le 25/01/2015

Robert Bourbal nous a quittés le 4 Décembre 2014. Il était né à Naves le 27 Janvier 1922, exactement 166 ans après Mozart, c'est ce qui a dû l'inspirer. C'est au pied de la gare de Lyon qu'il a grandi et c'est en entendant chanter un maçon italien que la vocation de la musique lui est venue.
Il est entré au « Chantier » en 1929 chez les petits de la 4ème section.
Il prend des cours de chant et deviendra un excellent ténor, particulièrement apprécié chez nous dans les opérettes : Madame Favart, Rip, Les cloches de Corneville, La fille du tambour major etc…
Il est également un très bon violoniste à notre orchestre sous les baguettes de : Lucien Laguette, Maurice Girard, Richard Caramatti et moi-même à mon grand bonheur vu ses qualités humaines et musicales.
Sportif encore, il pratique le foot, l'athlétisme etc…
Après son brevet, Robert pratiqua divers petits boulots avant d'entrer à la SNCF. Puis la guerre l'obligea à prendre la route de l'Allemagne nazie pour travailler dans la gare de Leipzig. Il y resta 22 mois.
Il se marie en 1951 avec Suzanne, une petite sœur du "Chantier", choriste dans les opérettes. André naîtra de cette union quelques années plus tard qui fera quelques colos avec nous.
Jusqu'en 1979, parallèlement à son travail de cheminot, il s'est partagé entre la musique, le chant, le théâtre et sa maison de Barret en Ardèche.
Les anciens se souviendront, aux Ramières, du célèbre duo « des pêcheurs de perles » qu'il fait avec Maurice Gueroult, notre docteur (ancien baryton de l'opéra de Lyon).
À sa retraite il s'installe définitivement dans le petit village des "Vans", en Ardèche. "Chantier" il est, "Chantier" il reste, et s'investit dans la vie du village : il monte avec un ami un mini orchestre de bal, chante à l'animation de l'hôpital, s'engage dans la sauvegarde de l'Église de Naves, crée et dirige la chorale paroissiale.
Il rejoint, à l'âge de 92 ans, tous ses amis disparus du « Chantier ».
Sa famille, ses amis garderont en mémoire son enthousiasme, son charisme ; sa générosité, son énergie, sa voix et son sourire.
Adieu l'ami, tu nous laisses de grands et doux souvenirs de par tes qualités et ta gentillesse. Nous prierons pour toi et ta famille.

Guy Souchoy - Michel Leroy


               
       
       
       

Le Blog