Vous êtes ici : AccueilArtistique

Prestation de l'orchestre symphonique du "Chantier" : De Beethoven à Mendelssohn ou de la Prusse à l'Ecosse  Version imprimable

le 09/04/2016

Prestation de l'orchestre symphonique du

 

Les deux concerts donnés par l’orchestre les 9 et 10 Avril derniers ont enthousiasmé les auditeurs de l’Église réformée des Batignolles totalement remplie au profit de réfugiés syriens et irakiens soutenus par la Fédération entraide protestante, et les 150 participants de la Paroisse St Éloi au profit du Chantier.


Nicolas Janssens avait osé s’attaquer à une œuvre magistrale de Beethoven, le concerto pour piano et orchestre n°3. Les progrès réalisés par l’orchestre grâce au travail effectué et constatés lors des dernières prestations ont permis d’affronter cette œuvre. Mais cet objectif n’aurait pu être atteint sans la participation d’un jeune et talentueux pianiste qui a remplacé quinze jours avant la date du concert l’artiste prévu, blessé au poignet.  


Ce concerto, dédié au prince Louis Ferdinand de Prusse a été interprété de façon magistrale par Guillaume Durand-Piketty exprimant tout à la fois sa virtuosité et sa sensibilité dans l’allegro con brio et le Largo, suivi d’un rondo enthousiaste. Qu’il soit remercié pour avoir accepté de jouer avec notre orchestre qu’il n’avait jamais côtoyé auparavant et auquel il a fait confiance par l’intermédiaire de Nicolas Janssens. L’orchestre a été à la hauteur de l’évènement et le mérite en revient à Nicolas.

Le public a réservé un vibrant accueil aux musiciens, parfaitement heureux d’avoir réussi une très belle prestation.


La première œuvre du programme, composée en Italie par Félix Mendelssohn après qu’il ait  effectué un voyage en Écosse, évoque les sensations ressenties par le compositeur lorsqu’il entend le murmure ou la furie des vagues qui  pénètrent par beau ou mauvais temps dans une grotte marine située dans les Iles Hébrides. Nicolas a renouvelé l’expérience déjà tentée avec succès dans le passé en décortiquant et explicitant les différentes phrases musicales pour permettre au public de mieux percevoir les évocations que le compositeur a voulu transmettre. Ce fut une réussite. L’interprétation globale en fut d’autant plus appréciée.


Merci donc à Nicolas pour sa constance et son audace, merci aux musiciens pour leurs efforts dans la recherche du progrès. Merci à tous ceux qui ont assuré la logistique qui n’est pas simple pour assurer le transport du matériel.


Merci à la Paroisse Saint Éloi qui nous accueille dans l’église. 


Bernard Vandebeek

Voir toutes les photos

       

0 commentaire

Nom :
Texte du commentaire :
Recopiez ces lettres :
(Sécurité anti-spam)

           
           

    Toutes les annonces

    • Pas d'annonces